Comment le Core i7 booste Civilization jusqu'en fin de partie

« Juste un tour de plus ». S'il existe un mantra pour les joueurs de Civilization, il s'agit de ces cinq mots. « Juste un tour de plus » est l'expression qui vous fait entrer dans une spirale hors de contrôle vous amenant soudainement à 3 heures du matin. Vous en êtes à 300 tours et Gandhi vous menace d'une apocalypse nucléaire (« Ne jamais croire Gandhi » pourrait aussi être un autre mantra de ce jeu). Comme les joueurs de longue date de Civilization le savent, plus vous progressez dans une campagne, plus il vous faut de temps pour finir un tour, car le processeur a des difficultés à traiter les centaines d'actions des joueurs IA (gérés par l'ordinateur) en un clin d'oeil. Le matériel adéquat peut pourtant faire une énorme différence pour la durée de chaque tour. Avec le tout nouveau Civilization VI, l'Intel Core i7 6700K gère sans mal un jeu récent et gourmand qui fait trébucher les processeurs plus faibles.

La configuration minimale requise pour Civilization VI indique un Intel Core i3 2.5 Ghz, ce qui signifie que le jeu peut tourner sans problème sur un PC de gaming d'entrée de gamme. Mais que se passe-t-il si l'on veut une fréquence de 60 images par seconde et un réglage de qualité « Ultra » ?  C'est justement là qu'un processeur puissant comme le Core i7 6700K a toute son importance.

L'Intel Core i7 6700K est un processeur à quatre coeurs qui fonctionne à une fréquence de base rapide de 4.0 GHz, et cette vitesse paie dans Civilization VI. Les coeurs importent également. Le benchmark intégré du jeu simule une grosse partie de Civilization, avec des villes et des unités réparties sur la carte et une grosse croissance entre chaque tour des joueurs IA. Avec un Core i7 6700K, le jeu tourne magnifiquement, même avec le réglage « Ultra ». Couplé à une Nvidia GeForce GTX 1080, pour s'assurer que la carte graphique n'agit pas comme un goulot d'étranglement, Civilization VI fonctionne avec une fréquence d'images moyenne de 80 images par seconde et une fréquence minimum de 44 images par seconde. C'est à ce stade que les calculs deviennent beaucoup plus intenses.

Mettons un peu cela en contexte. Lorsque le même processeur est ralenti pour simuler un Intel Core i5 6600K fonctionnant à une fréquence de 3.5 GHz, la fréquence d'images moyenne de Civilization VI tombe à 67 images par seconde et la fréquence minimum tombe à 35 images par seconde. Ce n'est pas mal. Civilization VI reste tout à fait jouable avec un Core i5 6600K et tournera à plus de 60 images par seconde la plupart du temps. Mais ces écarts de fréquences d'images seront plus notables au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu.

Mais que se passe-t-il avec un processeur encore moins puissant, se rapprochant davantage de la configuration minimale requise ? C'est en fait là que la puissance du Core i7-6700K et la rapidité de ses quatre coeurs entrent en jeu. Avec deux coeurs inactifs et la fréquence d'horloge réglée à 3.7 GHz, le Core i7 6700K offre les mêmes performances que le Core i3 6100K. Avec un processeur rapide à deux coeurs, Civilization VI tourne encore avec une fréquence d'images moyenne correcte de 48 images par seconde, mais la fréquence minimum provoque des à-coups en plongeant à 6 images par seconde ! Les moments de jeu les plus exigeants du benchmark font ainsi bloquer Civilization VI pendant plusieurs secondes. Le processeur à deux coeurs n'est simplement pas à la hauteur.

Plus votre fréquence d'images est élevée, plus l'expérience de jeu est fluide. Et c'est le cas avec le Core i7 6700K, même avec une partie de Civilization comprenant un grand nombre de leaders IA ligués contre vous. Si vous voulez pouvoir jouer un dernier tour avant de voir le soleil poindre par la fenêtre, le processeur Core i7 est la solution toute trouvée.

Topics

We recommend